Sablés de Noël, à décorer !

IMG_7305J’aborde cet article avec une joie toute particulière. Ô joie. D’abord puisque nous entamons la saison de Noël qui est pour moi un véritable marathon culinaire et une grande source d’inspiration. Les pulls à la mode caribous, les décorations de Noël qui illuminent les arbres, les chants culcul-la-praline, la foule hystérique dans les magasins, la bouille du neveu à Toys’r’us qui flippe devant Mickey-qui-chante, les papillotes, les clémentines, le Père Noël ben oui quand même, et puis surtout la musculature de mes biceps qui se dessine un peu plus à chaque jour de confection de Bredeles. Comment ça tu ignores ce qu’est un bredele de Noël ?! Nous en reparlerons, crois moi. CROIS MOI.

Et puis ensuite parce que j’écris cet article d’un endroit tout particulier où je suis venue « célébrer » Thanksgiving à l’improviste, New York. Ce n’est pas ma première fois ici, mais C’ETAIT MON RÊVE DE VENIR À NYC À NOËL POUR DANSER SOUS LA NEIGE AU MILIEU DE CENTRAL PARK OKAY ?? Sauf qu’il pleut des cordes. Que je suis en avance de trois semaines. Que je suis tout sauf sexy en doudoune/basket – je te passe les détails sur la bombe-en perfecto-en cuir qui m’a suivi durant tout le voyage, et qui avec ses jambes de 1m30 ne craint visiblement ni le froid ni la pluie – mais on s’en fiche.
Bon évidement, ça aurait été parfait si je me baladais clopin-clopant sous la neige, sans frisottis, la main droite dans un gant de cachemire accrochée à la main gauche de Léonardo, passant chez Tiffany pour m’offrir un diamant (respectant les règles des Droits de l’Homme) et me faisant patiner pleine de grâce telle une poupée russe sous le grand sapin du Rockefeller Center avant de…
Hum… ouais… je m’égare.
Je fais la maligne et c’est un peu surfais sans doute, mais j’avais vraiment noté ça sur ma To Do list De La Vie, et je suis très heureuse de le réaliser.
En rédigeant cet article en dégustant une Cup of Tea et des Galettes Saint-Michel dans un hôtel en plein coeur de Manhattan (Yoyo-les-bons-tuyaux), je me sens l’âme d’une grande reporter internationale couvrant un sujet brûlant dans des conditions extrêmes, Décembre à New-York. Vais-je survivre à la Grande Parade de Thanksgiving ? Vais-je finir écrabouiller entre deux rayons de M’n’Ms lors du terrible Black Friday ? Ou pire, la bouche pleine de M’n’Ms ??

Ah la la …

Bon, j’ai comme passion la décoration des sablés de Noël. Ca te pose un problème ?
Je trouve ça mignon, ça me rappelle la pâte à sel, ça me détend. La tradition ancestrale veut que leur confection démarre au 1er de l’avent, mais j’avais tellement hâte d’utiliser mes emporte-pièce en forme de Renne Ikea ! J’ai donc choisi de cuisiner une petite recette simple et sans fanfreluches. Sachant que la plupart du temps, personne n’ose les manger ceux-là.

Normalement les sablés de Noël se font par centaine, au moins ! Avec une multitude de recettes pour tous les goûts, dont je vous parlerai prochainement. Ici la recette est adaptée pour une petite fournée. Vous pouvez doubler les doses pour en faire davantage.

Sablés de Noël aux Amandes

Temps de préparation : 15 min
Temps de cuisson : 12 min
Pour une dizaine de biscuits.

Ingrédients :
125g de farine
70g de sucre
30g de poudre d’amande
70g de beurre mou
1 oeuf + 1 jaune
1 pincée de sel

Un peu de lait

Pour le glaçage :
200g de sucre glace
1 blanc d’oeuf
Des colorants

La pâte.
Préchauffez le four à 160°.
Dans le bol du robot, mélanger la farine, le sucre, la poudre d’amande et le sel.
Incorporez ensuite les oeufs puis le beurre coupé en petits morceaux.
Pétrissez le tout quelques minutes à l’aide du robot ou manuellement, jusqu’à obtenir une jolie boule de pâte homogène.
Le problème de la biscuiterie, c’est que la consistance va dépendre de la farine, du beurre, etc. Si elle vous parait trop sèche, n’hésitez pas à rajouter un peu de beurre, et à l’inverse un peu de farine, dans le cas où elle serait trop humide et impossible à étaler.
Abaissez la pâte sur 3mm environ et découpez les formes à l’emporte-pièce. C’est le moment que je préfère.
Déposez le tout sur une plaque recouverte de papier sulfurisé et badigeonnez avec un peu de lait.
Enfournez pour une douzaine de minutes.

Le glaçage et les finitions.
Il existe des dizaines de méthode de finitions des sablés. Avant la digestion je veux dire. À chaque recette -> son glaçage. 
Aujourd’hui, j’avais dans l’idée de les décorer donc je les ai juste badigeonnés de lait avant de les enfourner.
Mais dans le cas où vous décidiez de les manger directement, vous auriez pu les badigeonner d’un peu de jaune d’oeuf et parsemer d’amandes effilées par exemple.

Pour le glaçage royal (mélange de sucre glace et de blanc d’oeuf), plusieurs méthodes possibles. Lorsque je décore très précisément les sablés, je préfère monter le blanc en neige, ce qui donne au glaçage un résultat plus épais et facile à travailler.
Préparez une grande quantité répartie dans plusieurs ramequins puis ajoutez les colorants souhaités.
L’exactitude pâtissière mise de côté, je travaille le glaçage « à l’oeil », en rajoutant petit à petit le sucre jusqu’à obtenir la consistance idéale un peu collante et bien blanc.
Mais la recette officielle : 200g de sucre glace pour 1 blanc d’oeuf.  Au besoin, rajouter quelques gouttes d’eau.

Le glaçage près, en avant pour la partie Artistique moussaillon! On se lâche !
La décoration des sablés nécessite un peu de matériel, comme une seringue à pâtisserie et des colorants alimentaires (en gel ou en poudre de préférence). Mais avec un peu de débrouillardise, vous pouvez fabriquer des cornet à l’aide de papier sulfurisé (comme l’explique très bien cette vidéo) et utiliser des cure-dents. Si ça vous intéresse, je vous expliquerai plus précisément comment je procède pour décorer tout ce petit monde.
IMG_7310
Enfin, si vous manquez de patience ou de temps, vous pouvez décorer vos sablés en les recouvrant entièrement de glaçage royal. Pour cela, dessinez d’abord le contour de votre forme à l’aide d’une douille fine, puis remplissez généreusement de glaçage.
Laissez sécher et dégustez !
Conservez les sablés dans une boîte hermétique.

Astuce déco-économique DIY : Avant de passer vos sablés au four, faites un petit trou dans un coin à l’aide d’un cure-dent, vous pourrez y passer un joli fil doré ohé-ohé après la cuisson. Et voilà une belle décoration pour le sapin de Noël home-made qui fait son effet. De plus, si vous ratez la bûche de Noël, les invités pourront se régaler en grignotant discrètement le sapin !

IMG_7445IMG_7367IMG_7370Ouf. J’en avais des choses à raconter.

IMG_7369

Et pour finir. Ma première réalisation, c’était il y a deux ans pour un concours :) Certains s’en souviendront peut-être !

7e2f1c5881a7ee9a8afd60122e51374f8c15296e_north_635x

Publicités

4 réflexions sur “Sablés de Noël, à décorer !

  1. Amandine dit :

    Comme d’habitude c’est magnifique. Ça me donne envie de faire des petits biscuits et de ne pas acheter la pâte toute faite à la migros (même si mon chéri trouve que leurs biscuits à la cannelle sont inimitables et veut qu’on continue à en acheter). Très bon voyage aux us.

    • yolandabegood dit :

      Merci beaucoup :) Mais je pense que ton chéri à tord ! Rien de meilleur qu’un sablé fait de A à Z avec amour !! Même si le moelleux des biscuits déjà fait n’est en effet pas imitable à la maison, en tout cas je n’ai pas encore le secret :))

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s