Road Trip West USA: Grand Canyon & Monument Valley

Il était temps que je reprenne ma plume pour vous raconter l’étape suivante de notre merveilleux voyage dans l’Ouest Américain. J’y repense presque tous les jours depuis – bon certainement parce que l’une des photos me fait office de fond d’écran de téléphone (!), mais surtout parce que c’était grandiose. Alors je sais bien qu’il y a de très nombreux autres pays à visiter et qui doivent vous marquer, mais pour le moment, moi, c’est ça. Ce road trip au milieu de rien ou plutôt d’une infinité de paysages plus différents les uns que les autres!
Dans mon premier article, souvenez-vous, oui oui faites un effort, nous avions commencé par San Diego, Palm Spring et Joshua Tree. Une très belle première partie. Je vous invite à lire l’article si vous souhaitez découvrir la boucle que nous avons faites.
Aujourd’hui, direction l’Est toujours, à la découverte d’une des étapes les plus capitales du voyage, Le Grand Canyon, puis celle qui me marquera le coeur, la région de Monument Valley.

Jour 8: Joshua Tree > Oatman > Golden Valley > Kingman > Grand Canyon

Jour 9: Grand Canyon > Desert View Drive > Monument Valley

Jour 10: Valley of the Gods > Page

La route 66
En quittant Joshua Tree, nous voila parties pour le plus grand tronçon de route de tout le circuit, un peu plus de 600km. C’est un choix, je n’avais pas envie de faire une étape intermédiaire dans un village pas vraiment fou-fou. Alors c’était long et un peu stressant, vu que je voulais (comme c’est original de ma part) absolument arriver pour le coucher du soleil…

Cependant la route ne manque pas d’attraits. En quittant Joshua Tree pour rattraper la Route 66, vous traversez tout simplement la lune. Une route au milieu de rien, (en passant par des villes, que l’on cherche encore, comme « Twentynine Palms ») sous une chaleur écrasante, du sable à perte de vue, et même le mirage d’une étendue d’eau au loin. Mais non. Le désert ! Et puis soudain des collines et nous voilà au milieu de Oatman, le Far West, des ânes partout et plein de touristes. Une route montagneuse et aride avec des paysages déjà à couper le souffle. Ca promet. C’est la Golden Valley. Puis Cool Springs, où je n’ai pas osé trop m’approcher, parfois je suis timide et le vieux monsieur faisait un peu peur… Kingman pour une pause pipi et un donuts, et enfin des sapins. le CANADA. Non bien sur, mais des sapins, du vert partout, un peu de fraicheur. C’est beau je sens qu’on se rapproche, il est 18:00, je stresse.

LE GRAND CANYON
Entrée du parc – 35$.
Hyper organisée, j’avais repéré le spot ultime à rejoindre pour appercevoir le coucher de soleil sur le Canyon. Hopi point. Le plus à l’Ouest du parc. Sauf que j’avais moins repérer la façon d’y accéder! Il faut savoir que l’on circule en voiture dans le parc, cependant il faut aussi savoir que des Indiens Navajo (corrigez moi si je me trompe) vivent au bord du Grand Canyon. Et mal préparées nous nous sommes retrouvées à rouler au milieu de leur petites maisons en suivant le GPS, extrêmement mal à l’aise à l’idée de les déranger + soleil qui se couche + maman qui « n’était pas passée par là avec papa » = DRAME!
Finalement en revenant sur nos pas, nous revenons nous garer près dûne falaise.
Mélange d’émotion et de frustration, j’en pleure! C’est beau et c’est surtout fou d’être là, j’en rêvais depuis petite.
Après une grosse heure de contemplation, direction l’hotel pour se remettre de tout cette journée.
HOTEL: The Grand Canyon Hotel. A Tusayan, aux portes du parc.
Petite soirée et gros dodo. Demain debout 04H00 pour le lever de soleil.

Hopi Point
Têtue que je suis, j’irais à Hopi Point! Sachez que le moyen le plus simple est de se garer dans les parkings vers le Grand Canyon Village et d’emprunter les navettes gratuites. Pour rejoindre Hopi point, il s’agit de la ligne rouge. Elles démarrent à 4h30 du matin et circulent jusqu’au coucher du soleil.
Petite course du matin pour arriver avant que le soleil soit bien réveillé, et il grimpe vite ce coquinou! Déjà prête à en découdre avec les centaines de touristes que j’imaginais plus motivés que moi, mais à ma plus grande joie nous n’étions que 4 à Hopi Point!
Je prends ma revanche de la veille, le spectacle est incroyable, et c’est exactement là que je voulais être (ma mère n’en démord pas la concernant! Plus têtue que moi, elle refusera d’admettre que c’était le meilleur point de vue du Grand Canyon!).
Retour à l’hotel pour se reposer un peu avant la suite du parcours sur Desert View Drive.

Le Grand Canyon peut donc se faire de l’Est vers l’Ouest ou inversement selon d’où vous arrivez évidemment, sachez qu’il y a donc plusieurs entrées – avec de très nombreux points de vu tout au long de la route, permettant de l’observer sous tous les angles.


Grand Canyon village –> Desert View Drive jusqu’à Desert View Watchtower (super point de vue sur le Colorado) –> Cameron –> Kayenta –> Monument Valley –> Valley of the Gods

MONUMENT VALLEY & VALLEY OF THE GODS
Nous attaquons un sujet épineux. J’avais pas mal entendu que ça ne valait peut être pas le coup de faire autant de kilomètres pour Monument Valley. Pour moi c’était impossible de faire l’impasse sur ce lieu mythique.
Alors j’avoue que le trajet depuis Grand Canyon a été le plus ennuyeux de tous, des lignes droites à ne plus en finir (connaissent pas les diagonales dans ce pays) et pas grand chose à voir. Cependant cette partie Utah/Arizona, a été mon coup de coeur du voyage, je vais m’expliquer plus bas. SUSPENS.
Les quelques kilomètres avant d’arriver à Monument Valley sont assez excitants uh uuh, à chaque petit amas de roches je crois qu’on y est, mais non! J’ai même la boule au ventre d’enfin découvrir les trois célèbres « montagnes ».

Entrée de Monument Valley en vehicule – 20$
Nous y sommes avant le couché du soleil, et la lumière est incroyable. Au milieu de nulle part, elles se dressent fièrement. Petit passage à la boutique souvenir et à l’hotel The View situé juste en face pour les observer tranquillement pendant une petite heure.

ATTENTION: les fuseaux horaires varient d’un Etat à l’autre, alors bien vérifier les horaires et ajuster sa montre!

A Monument Valley le soleil se couche plus tard, vers 20h et ça a failli nous couter notre diner. Là bas quand ça parait pas loin sur la carte, y’en a quand même pour 45min de route! Nous logions à Bluff ce soir là, et Bluff c’est 300 habitants et 2 restos (j’exagère presque..) alors à 21h15 on a foncé où y’avait de la lumière – au Cottonwood Steakhouse, – franchement ça sonnait bien! Tu veux du Ribs? Tu vas être servie ma grande!

HOTEL: Desert Rose Resort & Cabins à Bluff – très chouette hotel en bois. Il me semble qu’au moment de réserver, l’hotel The View était complet ou alors très cher, il offre le luxe de se reveiller face à Monument Valley et en même temps… un peu déprimant cet hotel. Alors je ne regrette pas notre choix!

Jour 10
Bluff, c’est le Far West.
Comme dans les films.
A chaque instant tu peux voir John Wayne passer à fond sur son cheval en arrière plan pendant que tu manges ton pain perdu à la banane chez Duke’s – Super petit déjeuner.
Concernant le programme, il existe une route treck à faire en voiture juste en dessous de Monument Valley, la Monument Valley Scenic Drive. Cependant la veille, la file indienne de 4×4 dans la poussière et les touristes en pagaille ne m’ont pas beaucoup convaincue. (Je n’ose pas imaginer en plein été).
Et là, l’idée du siècle en fouinant sur internet, VALLEY OF THE GODS.

Twin Rocks

Valley of the Gods est une vallée (uh uh) proche de Mexican Hat dans le comté de San Juan – ça sonne bien avoue.
Direction Monument Valley, à un moment, prendre à droite! Honnêtement, c’était fou. L’aventure! Un petit chemin en terre, direction – le néant. Une petite montagne au loin. Mais l’horizon est tellement large et plat, que tu sais jamais où tu vas vraiment. On a de l’eau c’est le principal. Je roule, je roule. On est seules. Personne! Le silence. C’est magique et en le racontant, je réalise que c’est le meilleur moment de notre voyage. On s’arrête toutes les 2 minutes pour prendre des photos qui ne rendront jamais justice à la beauté du paysage. On se retrouve au milieu de petites montagnes alors que y’avait rien à perte de vu y’a cinq minutes! Chaque virage et chaque colline sont une surprise.
C’est le train de la mine à Disneyland.
La terre est rouge.
L’horizon infini.
On est sur une autre planète, en dehors du temps.
Je sens les couettes de Laura Hingalls qui poussent de chaque côté de mes oreilles.
Ma mère a peur que je me fasse mordre par un serpent.
Mais moi je m’en fiche, je me défendrais avec mon colt et on le mangera ce soir pour le diner.
A la broche.

Bon.. je ne sais pas, peut-être avons-nous eu beaucoup de chance – mais tu l’auras compris, ne passe pas à côté. J’en oublie même Monument Valley.
Après cet instant de grace, nous repassons faire un coucou à Monument Valley et au petits boutiques Navajo. Obligés de repasser par la même route, c’est ce qui rebutte certains voyageurs je pense.
J’ai poussé un petit « oh des cowboys c’est comme dans les films » en croisant des indiens Navajo aux longs cheveux bruns à une fête locale. Mais ce qui est magique c’est que non ce n’est pas un film, c’est leur vraies vies… profond je sais.

J’espère que cela vous donne quelques conseils si vous tentez l’aventure ou que celà vous replonge dans vos souvenirs, si vous avez eu la chance d’y aller!
Suite de ce merveilleux voyage, Page, Lake Powell, Horseshoe Bend, Antelope Canyon…

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s