Road Trip West USA: San Diego Palm Springs, Yucca Valley & Joshua Tree

Si vous me suivez un peu sur les réseaux sociaux, vous avez certainement du voir passer une ou deux photos du Far West en Juin dernier! 
J’ai un peu hésité a me lancer dans la rédaction d’articles sur mon voyage dans le Grand Ouest Américain, et puis de 1- je mourrais d’envie de me replonger dedans et de revivre tout ces souvenirs dans ma tête, 2- vous m’avez posé pas mal de questions sur le sujet, 3- lorsque j’ai préparé mon voyage j’étais un peu perdue au départ et cet article pourrait vous aider !
Notre voyage aux Etat-Unis, comme nombreux de mes déplacements et ma vie en général d’ailleurs, a été un peu prévu et préparé à la dernière minute! Pour des raisons personnelles, j’ai eu la possibilité de me rendre à San Diego en juin – non non pas pour une opération de chirurgie plastique – et pour compléter cette visite, quoi de mieux qu’un tour dans le Far West! 
Un voyage de rêve – qui peut s’adapter au budget de chacun selon l’anticipation et la préparation – que je vous souhaite chaudement de vivre un jour, car j’étais préparée à du Beau et du Grand, mais l’émerveillement a été bien au-delà de mes attentes.
Ces articles prennent beaucoup de temps à écrire, surtout du au tri des milliards de photos alors cela va se passer en 4 ou 5 articles. Je reviendrais sur le budget total dans l’article final.

Le circuit
Définir la boucle c’est tout un programme. Il existe des dizaines de possibilités et tout dépend de la durée sur place, du point de départ et du point de retour mais aussi des choses que l’on souhaite ne surtout pas manquer! 
Nous sommes parties 17 jours, dont 4 jours à San Diego et 2 jours à Los Angeles, notre circuit s’est donc composé – oui oui BAC Scientifique les gars – de 11 jours. 
Et ce qu’on peut dire, c’est qu’on a pas chômer. Je voulais en voir un maximum, alors une nuit dans chaque étape, c’était bien, mais à refaire je rajouterai quelques journées de repos.
Car si je résume ce roadtrip : La course contre la montre !
Vous le savez ma passion pour les crépuscules n’a pas de limite et j’étais chaque jour confrontée à la peur d’arriver de nuit et de ne rien voir ! NON MAIS QUELLE HORREUR.
Au final, tout s’est très bien passé et je vais vous détailler nos étapes pour quelles puissent peut être vous inspirer lors d’un futur voyage !

SAN DIEGO

Nous sommes restées 4 jours dans la région de San Diego avec des amis, où les températures étaient clémentes et la météo changeante. Je n’ai pas eu de coup de foudre pour cette ville, déjà visitée en 2013 – que je trouve finalement un peu « vide » et sans âme. Je suis rude je sais ! Cela dit si vous passez par la petite cité bourgeoise de LA JOLLA, je vous conseille une balade le long de l’océan et une pause chez:
Puesto la Jolla où les tacos étaient à tomber par terre !

ETAPE 1 – DIRECTION PALM SPRINGS et la YUCCA VALLEY
2h15 + 40min de route
Jour 5, nous prenons enfin la route direction Indian Canyons et Palm Springs. Après 2h de trajet, changement de décor total, nous voici arrivées en début d’après midi dans l’Oasis d’Indian Canyons, réserve naturelle où la température atteint 48°C, c’est le choc thermique !
Prévoir de l’eau, de la crème solaire et un chapeau pour faire la petite balade au milieu des gigantesques palmiers. C’est très impressionnant. Je vous préviens tout sera impressionnant du début à la fin de ce voyage ! Après une petite balade muy caliente – où j’ai flippé ma race seule dans l’Oasis avec des petits bruits dans les feuillages – direction Palm Springs. La ville est déserte, on se croirait au milieu d’un four et c’est un peu perturbant. Il fait très très chaud, 46° de moyenne. Nous ne resterons que quelques heures le temps de déjeuner (des tacos encore) et de nous balader entre la maison de Fred Astair et les jolies ruelles (Sierra Way), célèbres pour leur immenses palmiers mais surtout la beauté des devantures de maison (tirées à 4 épingles et si vertes alors qu’il ne pleut pas…)! Nous n’avons pas échappées à la Porte Rose, grande star d’instagram, avant de reprendre la route.

Indian Canyons
la maison de Fred Astair

YUCCA VALLEY
En fin d’après-midi nous avons repris la route direction Yucca Valley au Nord-Est de Palm Springs, un des endroits qu’il me tardait vraiment de découvrir. Changement de décor une nouvelle fois, le désert et ses Yuccas de partout. Plutôt facile à reconnaître !
Je me suis vraiment vu comme dans les films, comme dans cette scène de Seul au Monde où il se retrouve au croisement de deux routes, au milieu du texas ou je ne sais quel Etat. Des petites maisons ou cabanes, perdues au milieu d’immenses terrains.
Pour le logement, un Air B&B, ce sera le seul du séjour, et j’étais terriblement impatiente de le voir. Dans ma tête des clichés de couchers et levers de soleil au milieu des Yuccas, alors après avoir abandonné l’idée de la caravane en alu, j’ai opté pour cette petite cabane et c’était comme j’en rêvais. Un petit cocon au milieu du désert, au coeur de la nature, entre magique et flippant! Tout le confort souhaité et aménagé avec soin et beaucoup de goût par Erin. Je me suis sentie coupée du monde (avec le Wifi certes!) et vraiment lancée dans notre aventure! Nous sommes arrivées quelques instants avant le couché de soleil flamboyant, un petit chat et surement quelques serpents faisaient partis du décor. C’était si chouette et paisible.
Je me suis endormie tremblante de froid et migraineuse, surement lié au coup de chaud dans l’Oasis quand je me suis prise pour Indiana Jones en robe sous 48°, mais d’attaque dès le lendemain matin pour le plus gros trajet du circuit.

JOSHUA TREE
Après une bonne nuit de sommeil, petit dejeuner au Starbuck du coin et direction Joshua Tree. Pas l’album de U2, mais le parc national bébé!
Situé dans la continuité de la Yucca Valley, Joshua Tree est un désert lunaire de 3’200 km2 – connu pour ses arbres de Josué – que nous avons décidé de parcourir en trotinette. Bon, 45 min environ de route depuis notre maisonnette en voiture.
Le parc est immense, prévoir 1 journée pour faire le tour des sentiers à pieds qui bordent la Scenic Drive (route goudronnée principale). Pas de logement à l’intérieur, si ce n’est des campings primaires!
Nous n’avons pas le temps d’en faire le tour et avons choisi de découvrir Skull Rock et Cholla Cactus Garden! De toute manière, il y a tellement de choses à voir qu’il faudrait trois mois entiers pour faire la région, rien qu’en écrivant cet article et en regardant la carte, je vois que nous sommes passées à côté de Pionneertown…
Nous n’avons pas payé l’entreé, je ne sais pas si nous sommes donc recherchées depuis par le FBI ou si c’est toujours le cas… en tout cas c’était une bonne nouvelle!

Skull Rock

Rendez-vous très vite – quand j’arriverais à taper sur mon clavier plus facilement ! – pour l’étape suivant et non des moindres, Le Grand Canyon et Monument Valley..

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s