La crème brûlée d’Harry Potter : à la crème de marron !

Le mois de novembre s’achève, il a été plutôt doux mais carrément pluvieux, et on l’a traversé sans grosses encombres ! Bravo à tous :) Pour ceux pour lesquels cela aurait été une période plus difficile, je vous propose une recette automnale réconfortante pour clôturer novembre et entamer décembre dans la joie, l’amour et la crème brûlée. Je l’ai déjà dit, je suis une très grande adepte de l’univers magique de Harry Potter et tout particulièrement durant cette période de l’année, dès que les citrouilles pointent le bout de leur nez. Alors lorsque j’ai découvert cette recette par hasard, issue du livre Gastronogeek s’inspirant des films de Science-fiction pour concocter des recettes farfelues, je n’ai évidement pas pu résister. Huuuum !

D’ailleurs si vous connaissez un geek gourmand dans votre entourage (personnellement je ne connais que ça!), c’est le cadeau idéal pour Noël. Sinon y’a aussi ce livre là. Mais je m’éloigne un peu du sujet. Ed

Je me suis permise dans ma grâce légendaire, d’ajuster les mesures, car les proportions du livres me paraissaient un petit peu démesurées pour nous autres simples moldus. Cette recette est très rapide à faire, accessible à tous et contre toute attente, plutôt légère ! Et je sais que l’une d’entre vous l’attend tout particulièrement alors Stop au suspens et à vos marmites, jeunes sorciers !

IMG_7012

Crèmes brûlées à la crème de marron

Temps de préparation : 15 min
Temps de cuisson : 30 min + 30 min
Pour 4 personnes.

Ingrédients :
2 gousse de vanille
25 cl de lait
25 cl de crème liquide entière
4 jaunes d’oeufs
45g de sucre
70g de crème de marron
50g de cassonade
4 ramequins

Préchauffez le four à 100°.
Commencez par verser le lait et la crème dans votre plus joli chaudron.
Fendez les gousses de vanille et retirez les graines avec la pointe d’un couteau, puis les mettre dans le mélange lait/crème. Portez le tout à ébullition douce pendant 30 minutes environ. C’est un peu long, mais c’est le temps nécessaire pour une délicieuse infusion à la vanille.
Dans une jarre maléfique, mélangez les jaunes d’œufs, le sucre et la crème de marron.
Incorporez-y ensuite délicatement et par étape, la préparation crémeuse à la vanille et mélangez. Doucement, tranquillement, comme le ferait Hermione.
Une fois l’appareil homogène, passez-le au chinois. La passoire.
Remplissez 4 jolis ramequins à crème brûlée achetés à Pré-au-lard avec la préparation et enfournez pour 30 min.
Vérifiez la cuisson de temps en temps, elles seront parfaites lorsque le coeur est tremblant, laissez-les refroidir à température ambiante puis placez-les au frigo jusqu’à dégustation.

Lorsque que vous vous sentez prêts à dévorer ces petites crèmes magiques, sortez votre plus beau chalumeau (ou allumez votre four sur la fonction grill, c’est moins impressionnant mais tout aussi efficace), parsemez les crèmes de cassonade et caramélisez le tout. ATTENTION, quelques secondes suffises, il ne s’agirait pas de liquéfier le tout !

Et à table !!

A très vite pour les recettes de Noël, des bûches et des petits biscuits en veux-tu, en voilà ! En attendant, j’ai un avion à prendre… Ouh ! Malheureusement, je n’ai pas encore mon permis Portoloin, ce qui me désole grandement !

IMG_7366

Publicités

4 réflexions sur “La crème brûlée d’Harry Potter : à la crème de marron !

  1. Amandine dit :

    Merci énormément pour cette recette que j’attendais avec impatience (d’ailleurs je pense que tu fais référence à moi vu que je t’ai presque harcelé pour l’obtenir). J’ai une petite question : pourquoi faut-il passer le tout au chinois? Est-ce que tu crois que ça change qqch? Je n’aime pas trop cette étape (qui est certes cruciale pour les macarons), mais là j’ai l’impression qu’on va juste gâcher un peu d’appareil.
    Bon voyage puisqu’apparemment tu prends un avion (moi qui pensais que tu utilisais les « portoloins », je suis déçue d’apprendre que tu voyages comme une simple moldue).

    • yolandabegood dit :

      Evidement que je fais référence à toi petite lectrice impatiente !! Le chinois permet de retirer les éventuels résidus de grains de vanille ou les grumeaux ou petite pellicule qui se seraient formées à la surface du lait, pour avoir une crème bien lisse. Mais effectivement ce n’est pas une étape obligatoire. En pâtisserie, tu passes souvent tes crèmes ou préparations au chinois pour avoir un résultat plus « délicat » nous dirons :) Si tu savais comme j’aimerai utiliser des portoloins, j’ai tellement peur en avion :)

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s