Marbré « léger », vite fait, bien fait !

La semaine dernière, quelque chose de terrible s’est produit… y’avait plus rien pour le p’tit déj’, j’étais bien obligée d’intervenir ! L’envie de faire avec les « moyens du bord », et surtout pas celle d’y passer des heures… dix secondes de réflexion plus tard, c’était parti pour un Marbré Vanille-Chocolat, mais alors vite fait, bien fait hein.

photo 3Pour ton information personnel, sache que nous partons sur un gâteau très « léger », c’est à dire moelleux et aérien, l’inverse d’un fondant si tu préfères !

Ingrédients :
125 gr de farine
125 gr de sucre
125 gr de beurre (salé pour les plus aventuriers)
5 œufs
1 sachet de sucre vanillé
1 sachet de levure
150 gr de chocolat noir

Option 1 : le zeste d’un citron
Option 2 : du Nutella

Glaçage : sucre glace et un peu d’eau

Faites chauffer le four à 180°.

Séparez les blancs des jaunes de 4 œufs. Fouettez les jaunes d’œufs avec le sucre, jusqu’à ce que le mélange blanchisse.
Ajoutez l’œuf restant au mélange, puis le beurre fondu et enfin la farine.
Divisez la préparation en deux parties égales (plus ou moins égale, j’aurais tendance à en laisser un peu moins pour la partie qu’on « chocolatera » par la suite).
Ajoutez le chocolat (ou le Nutella pour les plus gourmands) fondu au bain-marie , dans l’une, et le sucre vanillé / zeste de citron, dans l’autre.
Montez les blancs en neige ferme et répartir équitablement dans les deux préparations, veillez à ne pas casser les blancs.
Ajoutez la levure, un demi sachet dans chaque.

Attention, PHASE DÉLICATE : ne pas manger toute la préparation au chocolat.

Une fois vos deux mélanges soigneusement préparés, beurrez un moule à cake (rond, carré, triangle, peu importe le flacon…) et « enneigez » de farine.

Le marbré, c’est pour occuper les enfants le mercredi après-midi… ou pour faire genre « je me suis cassée la tête à préparer un gâteau super joli à l’intérieur, je suis une artiiiiiste ».
Finalement c’est tout bête, il suffit de faire n’importe quoi.
Alternez les pâtes dans le moule. La blanche d’abord, puis la chocolatée, puis la blanche, puis la chocolatée – sous forme de strates. Ou alors en zig-zag. Ou bien faites des strilles avec un couteau.  Ou encore jetez le moule dans tous les sens pour répartir artistiquement. Bref, éclatez-vous (mais perdez pas trop de temps quand même…)

Enfournez 30-40 min à 180°. Puis laissez refroidir avant de démouler.

Préparez le glaçage avec 150gr de sucre glace et 3-4 CS d’eau tiède.
Glacez le marbré.

photo 1

On est loin du summum de la haute pâtisserie française, je le concède.
Ce doit être le deuxième gâteau que les enfants apprennent à faire – juste après le célébrissime et indétrônable Gâteau au yaourt – certes.
Mais il est tellement efficace! Tu te vois manger des macarons au petit-déjeuner toi ?

photo 2photo

Comme le prouve cette photo, mon marbré est particulièrement original. Une finesse jamais vu dans l’histoire du Marbré pour la première couche de chocolat, suivi d’un énooorme cœur gourmand-tout-chocolat-hyper-moelleux ;) Du grand art, je sais, je sais…

Rendez-vous bientôt pour une nouvelle recette de macarons, tu feras moins le malin.

Publicités

2 réflexions sur “Marbré « léger », vite fait, bien fait !

  1. Morgane dit :

    J’ai testé le marbré « léger » et il l’est effectivement! Idéal pour le petit-déj et le goûter ! Pour ma part, je préfère la texture plus compact du cake donc je referai la recette sans monter les blancs en neige :)

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s